S.E.O

Vous vous demandez ce qu'est le SEO ?
Vous êtes au bon endroit

Cette page est une petite check-list des actions SEO à entreprendre pour un site web afin de ne rien oublier. Ce n’est pas un mode opératoire mais simplement un ensemble de points à vérifier avant la livraison d’un site internet.
Lorsque nous livrons un site nous nous engageons envers nos clients, il est donc important pour nous de ne rien avoir oublié. C’est donc une page qui nous sert régulièrement et dont nous souhaitons vous faire profiter.

Les critères in-page : balise HTML et URL

La structure de votre site doit permettre au crawler de google de référencer facilement votre site. Pour ce faire votre site doit être facilement parcourable (crawlable) par les moteurs (spider) de Google.

L’objectif est de créer un contenu structuré et donc des pages structuré avec des balises Hn correctement positionnées.
Un titre pour chaque page, ce qui veut dire un titre parlant pour chaque page indiquant clairement ce que l’internaute trouvera en parcourant cette page.
L’intérieur de vos page doit être structuré de manière logique et cela doit se refléter dans les balises que vous utiliser H1 : titre principal, H2 : sous titre, H3 partie, h4 sous partie etc..
L’emploi de la balise strong à l’intérieur de vos page doit se faire de manière judicieuse sur vos mots clés importants.
Le net-linking entre vos pages est un gage de contenu structuré et pertinent permettant de naviguer sur votre site sans passer par le menu. Votre site suit une logique et cela se retrouve dans son contenu.
Ici il s’agit de simplement présenter vos pages de manières compréhensible pour l’internaute, inutile de les truffer de mots clé, la aussi cela sera contre productif. Soyez honnêtes et sincères et vous obtiendrez de bien meilleurs résultats sur le long terme. Attention à la longeur essayez de rester vers les 200 caractères environs.
Important certes mais pas tant que ça. N’y passez pas trop de temps, choisissez vos mots clés avec attention et répartissez les dans vos contenus.
Inutile d’en mettre partout. Il faut simplement configurer les attributs « alt » sur les images qui ont du sens. N’hésitez pas à décrire l’image par exemple alt= visite-du-president-sur-le-site-de-notre-dame-de-paris-fevrier-2019
Quelles extension choisir ? Quel hébergeur ? Ici aussi la logique prévaut. Un site .fr sera plutôt dédié à des pages ciblant du contenu français. Un .com à des pages commerciales plutôt américaines ou internationales…Etc Votre hébergeur compte aussi. Un hébergeur en France sera plus « légitime » pour héberger des pages Françaises, pensez y lors de votre choix, le prix ne fait pas tout. Que faire aussi pour un nom de domaine du type : Le domaine de la Rose ? Faut il un nom de domaine de type : lenomdelarose.fr ou le-nom-de-la-rose.fr clairement Google préférera la seconde option et vous positionnera plus facilement sur les termes composants votre nom de domaine. Cependant la cible à atteindre doit aussi être prise en compte. Pas facile de taper un nom à rallonge avec tiret sur un mobile. Il existe aussi des possibilité d’erreurs même sur ordinateur suivant le public visé. Le choix donc doit se faire en toute connaissance de cause.
Ici aussi le but est d’être le plus clair possible. Clarté et lisibilité s’imposent. Par exemple une URL de type nomdusite.fr/produit/styolo/recharge/acheter.html est plus interessante que que nomdusite.fr/prods/ref=345FFR/pricing.html Cela semble évident et pourtant.

Les critères in-page : le contenu textuel

SEO le contenu est roi, pour cela il faut choisir et positionner des mots clé dans vos contenus. Attention cependant, inutile de répéter de multiples fois le même mot clé. Au contraire cela peut s’avérer contre productif (spamdexing). L’idéal est de proposer du contenu de qualité avec quelques mots clés correctement positionnés.

Il faut que les internautes trouvent de l’intérêt à votre site et à lire votre contenu. Ce n’est qu’a ce prix que le dieu Google accordera du crédit à votre publication et en cascade à votre site.
Vos pages, titres et méta doivent suivre la même logique. Il faut créer des titres parlant, d’une longueur adapté. Il faut également des méta donnant envi aux utilisateurs de parcourir votre site. Plusieurs règles sont ici à prendre en compte :
il faut un contenu riche et de qualité est indispensable, il faut répondre non pas à la demande de Google mais au contraire à celle de l’internaute. Vous écrivez pour l’internaute et non pas pour un moteur de recherche. Cette notion est capitale pour obtenir un référencement de qualité. « Content is King » soyez honnêtes dans votre démarche intellectuelle et sera paiera..mais pas toujours si votre contenu n’est pas optimisé comme nous l’avons vu plus haut . Il est primodrial d’avoir à la fois uns structure optimisée, mais également une recherche sémantique optimisée dans son contenu. Rien ne sert de répéter inlassablement les même mots clés, en revanche il est primordial d’avoir un champ sémantique large dans le domaine choisi qui relèvera la qualité de votre contenu. Le meilleur référencement est celui qui permet par votre contenu de faire connaitre votre site au mieux, de la mettre en valeur et de donner une visibilité de qualité. C’est le gage de lien de qualité qui pointeront sur votre site et qui rendront incontournables vos pages. Les moteurs de recherches sont des obsédés textuels peut leur importe les image ou animation, quel le texte compte et ils aiment comprendre le texte qu’il rencontre. Pensez y lors de vos rédactions.
Il faut savoir que Google va systématiquement supprimer la zone dénommée « Arche » de vos pages, c’est à dire le footer, le leader et la zone de navigation pour se concentrer uniquement sur la zone éditoriale. Il faut que cette zone ai un certain volume pour être compréhensible. Ce volume est estimé à 200 mots environs. Aucune taille maximale n’est aujourd’hui défini…si ce n’est celle ou vous lasserez l’internaute qui abandonnera votre page au milieu de sa lecture. La aussi il faut savoir faire preuve de bon sens.
Pour simplifier les choses et avoir une cohérence sur son site, il faut essayer au maximum d’utiliser l’adage : 1 page = 1 requête. Ou une requête peut correspondre par exemple à une recherche d’un internaute. L’idée ici est d’optimiser une page sur une requête principale tout en se donnant l’opportunité d’élargir le champ lexical afin de par exemple proposer des liens de netlinking vers d’autres pages de son site. Mais aussi des pages vers d’autres site web. En effet le web est un monde ouvert et un site ne proposant aucune page vers d’autres site web serait bien mal vu de Google…et aussi des internautes.
Google parle de plus en plus ans sa communication du EAT : Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness) – Expertise, autorité et confiance/fiabilité en français. L’idée derrière cet acronyme est de juger si la personne ou le site qui édite le contenu est quelqu’un de légitime sur le sujet traité, est ce que l’auteur. Déjà traité d’autres articles sur ce sujet dans le passé ? As t’il écrit des livres blanc?ou fait des vidéos ? Poste t’il régulièrement sur les forums, les blogs spécialisés ou les réseau sociaux…bref peut on lui faire confiance ?
Outil indispensable pour le moteur de recherche, votre plan de site doit être lisible et accessible depuis la page d’accueil de votre site. N’hésitez pas à publier votre plan de site.

05 55 57 27 41

3 Rue Jean Jaurès,
87000 Limoges